Généalogie
Découvrez la véritable histoire de la famille du Puy-Montbrun

et les « fake news » présentes dans certains articles de Wikipédia et de Généawiki sur les familles du Puy-Montbrun

Introduction

Les familles qui ont porté le nom du Puy-Montbrun

ou
Pourquoi des personnages malveillants obligent-ils d’écrire ici ?

Les « fake news » ou « infox » présentes dans certains articles1 de Wikipédia et de Généawiki sur les familles du Puy-Montbrun en général et dans celui2 consacré au colonel Déodat du Puy-Montbrun, membre de la seule famille du Puy-Montbrun subsistante, imposent de réagir.
*Crédit photo (Auteur : Paul Corcuff, Qui Nhon, Janvier 1953)

Les lecteurs qui recherchent des informations sur le colonel du Puy-Montbrun apprennent en effet que3 :
« Son père est issu d’une ancienne famille noble d’extraction originaire du Languedoc (Albi), la famille Dupuy du Colombié, olim Delpuech de Canhac, qui porte à l’état civil depuis 1839 le nom de la famille du Puy-Montbrun, éteinte depuis 1741, bien qu’elle n’ait aucun lien généalogique avec elle ».

On a bien lu : qui porte le nom d’une famille éteinte sans lien généalogique avec elle. Dont le nom – donc – a été usurpé4. Élémentaire mon cher Watson. 

Usurpé ? Présentons maintenant ce qu’il convient de lire :
« Son père est issu d’une très ancienne famille de l’Albigeois, les du Puy, une famille d’origine féodale dont la filiation est certaine et continue depuis Hugues de Podio qui vivait en 1190. Elle est devenue du Puy-Montbrun au XIXe siècle par la demande qui lui a été faite devant notaire d’ajouter Montbrun à son nom ».

Voilà qui est bien différent. Et qui ressort de sources sûres dont la plupart sont immédiatement accessibles par l’Internet.
La question qui vient donc est la suivante : comment donc peut-on dire à ce point le faux ? Comment peut-on tromper ainsi le lecteur ? C’est ce que nous allons montrer ici sans aucune complaisance pour des personnages malveillants qui polluent certains sites internet.

Les sites encyclopédiques accessibles par l’internet, Wikipédia tout particulièrement, sont des vecteurs d’information de très grande qualité mais leur gouvernance – ou plutôt leur absence de gouvernance – les fait regrettablement utiliser par certains5 comme tribune pour exprimer leurs points de vue aussi personnels que faux, voire même nuisibles ce qui caractérise l’infox. 

La structure Wikimédia ne manque pas de le constater [voir Annexe 0A]. Elle s’en préoccupe et, pour elle, « Infox n’est pas Wikipédia ».
Dont acte. Certains thèmes d’ailleurs ne permettent pas le faux. Les sciences notamment.
L’intervention maligne dans les articles est généralement absente faute de niveau de connaissances suffisant.
Toutefois nous présentons un article scientifique de Wikipédia qui est faux [voir Annexe 0B] pour montrer à titre d’exemple que la prudence reste toujours de mise.
C’est peu dire pour d’autres articles quand l’honnêteté intellectuelle fait défaut. C’est le cas des articles consacrés au colonel du Puy-Montbrun et aux familles qui ont porté son nom.

La généalogie des familles, incidemment, interroge.
A-t-elle sa place dans l’internet alors qu’elle en appelle le plus souvent à des sources diverses voire contraires qui laissent trop de place au parti pris dans le choix de celles qui sont retenues ?

Mieux, sur le sujet des familles du Puy-Montbrun elle-mêmes, qui trouverait aujourd’hui
une raison de s’y intéresser qui justifierait sa place dans une encyclopédie ? Personne.
Ces familles n’ont en effet laissé – en tant que familles – aucune trace d’une réelle importance, que ce soit d’ordre économique, sociologique, intellectuel, artistique, militaire ou historique. Pourquoi donc figurent-elles ?

On s’étonne ainsi de les voir présentées, autant dans Wikipédia que dans Généawiki dans des articles dont les termes se trouvent être – un hasard ? – d’une très grande concordance dans ces deux sites6 et même dans d’autres encore7, toujours selon les mêmes expressions pour ne pas dire exactement les mêmes.

Étrange en effet.
Disons-le plutôt tout net. Voilà qui sent la combine. Introduire des familles dites du Puy-Montbrun qui n’intéressent personne dans l’internet avec une concordance qui fleure bon la connivence satisfait très probablement un objectif d’opportunité caché sous l’intérêt apparemment porté.

L’intérêt ? Nuire, en parlant d’usurpation.  

On va montrer que pour tromper le lecteur ce qui est l’objectif de ces articles, ceux-ci donnent la place belle à de vrais usurpateurs contre lesquels LE COLONEL A ESTÉ EN JUSTICE ET GAGNÉ8 CINQ PROCÈS9.
Des articles de Wikipédia et Généawiki se plaisent en effet à présenter une famille comme légitime aujourd’hui à relever10 le nom du Puy-Montbrun ce qui est faux. Une décision du
Sceau l’a strictement interdit à l’un de leurs aïeux11 qui s’est aussitôt empressé d’usurper
ce nom.

C’est ce que nous allons montrer. Tout se passe comme si, par internet interposé, ceux qui interviennent dans Wikipédia et Généawiki voudraient faire croire que cette usurpation faite au XIXe siècle comme tout ce qui ressort des procès récents serait erroné.

On le voit, l’infox ne porte pas seulement sur la filiation de la famille féodale du colonel du Puy-Montbrun à laquelle il a été demandé d’ajouter Montbrun à son nom du Puy comme on l’a dit plus haut.
Elle porte aussi sur des décisions de l’administration, le Sceau à l’époque.

Que sa famille soit, de façon certaine, d’origine féodale le colonel du Puy-Montbrun n’y est pour rien. C’est historiquement ainsi. Nombre de lecteurs se savent d’ailleurs d’une ascendance bien plus lointaine, celle d’Adam et d’Ève. Pour d’autres elle devrait se trouver dans la vallée du Rift. Et alors ? Tout ceci est sans grande importance.

On verra toutefois que cette famille aurait gagné à ne pas répondre à la demande qui lui a été faite d’ajouter Montbrun à son nom. La terre de Montbrun – aujourd’hui Montbrun-les-Bains dans la Drôme – est en effet un fief dont un des seigneurs n’a été rien moins que l’un des plus grands assassins des guerres de Religion.

*Crédit photo (Auteur : Steynard, Titre : Montbrun-les-Bains, Source, Licence : “CC BY-NC-SA 2.0”).

Elle a pour autant répondu à la demande, et certes ne faut-il par revenir sur l’histoire avec nos préjugés d’aujourd’hui.
Aussi nous en restons ici à la présentation de ce qui est nécessaire pour comprendre comment et pourquoi le nom du Puy-Montbrun est-il porté par la seule famille subsistante sous ce nom.

Nous ouvrons d’abord une page de l’histoire de chacune de quatre familles – il y en a eu certainement d’autres – qui ont porté le nom du Puy-Montbrun jusqu’à ce qu’il se fixe aujourd’hui dans la seule famille subsistante.
On y verra plusieurs rebondissements aussi étonnant qu’instructifs qui peuvent intéresser un lecteur amateur de généalogies et connaisseur des difficultés qui sont liées à toute recherche. On verra par exemple des actes dits authentiques qui n’ont rien, mais rien du tout d’authentique.

Nous détaillons ensuite le volet le plus désagréable. Une cinquième famille cherche au XIXe siècle à s’approprier le bien d’autrui, en l’occurrence le nom du Puy-Montbrun par moyen frauduleux12. C’est la définition même de l’escroquerie. 

Nous montrons enfin comment cette escroquerie est soutenue comme on l’a dit par un certain nombre d’intervenants dans des articles de Généawiki et de Wikipédia où même un administrateur13 de cette encyclopédie prête généreusement la main.

Généawiki n’a pas de règle. On peut donc y écrire n’importe quoi. Il n’en est pas de même de Wikipédia. On va observer que si la logique de présentation des sources recommandée par cette encyclopédie n’était pas trahie, l’infox n’y figurerait pas. Tout cela paraîtra assurément un peu long au lecteur. Trop peut-être et nous le regrettons. Mais il nous faut être précis et complet pour combattre la malveillance, pour ne pas dire la calomnie.

Les fake news sont devenues, on le sait et malheureusement, monnaie courante aujourd’hui, notamment dans les réseaux sociaux. Les raisons qui conduisent à la présentation faite dans ce site sont d’une nature beaucoup moins grave que, par exemple, les luttes contre les infox qui touchent durement nombre de personnes souvent jeunes qu’y s’y sont égarées, en les faisant souffrir. 
Cela dit nous intervenons principalement pour la raison14 suivante.

Le nom du colonel du Puy-Montbrun a été choisi par les élèves officiers de la 49e promotion de l’École Militaire Interarmes comme nom de promotion. Avec d’autres promotions, avant ou après, ont été portés d’autres noms prestigieux de personnages issus du rang comme lui, tels celui du général Marcel Bigeard et de tant d’autres officiers qui ont consacré leurs vies au service de l’État.

On ne peut accepter de voir salir de tels noms, quels qu’ils soient, sans réagir quand ces jeunes officiers vivent dans le monde moderne et que la lecture des sites de l’internent leur est familière.

D’où ce que nous proposons ici au lecteur.

Hommage militaire rendu à Paris, dans la cour de l’Hôtel des Invalides au colonel Déodat du Puy-Montbrun, grand’croix de la Légion d’honneur.

chapitre 1

Préalable
ou Généalogie d’un furet qui va main en main : le nom du Puy-Montbrun

notes

  1. 1 | Importante observation à l'attention du lecteur. Toutes les références données dans le site sont celles en cours à la date de sa création (mai 2020). Toutefois, peu après cette date, une intervention de responsables de Généanet a conduit à la suppression dans Généawiki des articles Famille du Puy-Montbrun (Albigeois), Discussion Famille du Puy-Montbrun (Albigeois), Famille Dupuy de La Riverole, Discussion Famille Dupuy de La Riverole, tous erronés et dont il est question plus loin. Le lecteur peut donc savoir que contrairement à Wikipédia qui n'a pas de comité de lecture et donc personne pour exercer une quelconque responsabilité éditoriale, il n'en est pas de même de Généawiki. Le rédacteur de ce site remercie donc Généanet d'avoir supprimé des articles qui contiennent - on le montre très précisément- d'impressionnantes erreurs dûment analysées, des articles qui ne sont plus accessibles quoique toujours mentionnés dans le texte de ce site.
  2. 2 | Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Déodat_du_Puy-Montbrun dans Wikipédia, toujours à la date de création de ce site.
  3. 3 | Une modification faite dans Wikipédia par le pseudonyme Heurtelions. Voir :
    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Déodat_du_Puy-Montbrun&diff=153274537&oldid=145765758
    Nous reviendrons sur les libertés que prend ce pseudonyme à l’égard des règles de Wikipédia pour y dire le faux.
  4. 4 | Le lecteur verra dans internet le mot « usurpé » écrit en toutes lettres. Si l’on met dans un moteur de recherche la phrase : discussion famille du Puy-Montbrun on lit sans même y accéder dans l’un des premiers sites qui se présentent : « Sur l'origine, la filiation et la noblesse de la famille Delpuech/Dupuy de Cugnac qui usurpa au 19e siècle le nom "Dupuy-Montbrun" (1830) puis… » [Voir Annexe 0D].
  5. 5 | Ces personnages s’imposent en agissant en connivence. Ils interdisent toute expression opposée à leur point de vue de par la règle du consensus qui gouverne ces sites, celle de la majorité des voix. On ne peut donc, seul, s’opposer à ce qui leur permet de nuire à volonté.
  6. 6 | Voir notamment dans Wikipédia à la date de création de ce site : Famille du Puy-Montbrun https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_du_Puy-Montbrun et dans Généawiki : Famille du Puy-Montbrun (Dauphiné) https://fr.geneawiki.com/index.php/Famille_du_Puy-Montbrun_(Dauphiné) - https://fr.geneawiki.com/index.php/Familles_du_Puy-Montbrun et Famille du Puy-Montbrun (Albigeois) https://fr.geneawiki.com/index.php/Famille_du_Puy-Montbrun_(Albigeois).
  7. 7 | Par exemple : https://everybodywiki.com/Familles_du_Puy_Montbrun, ou encore : https://everybodywiki.com/Famille_du_Puy-Montbrun_(Dauphiné).
  8. 8 | Voir notamment le pourvoi en cassation de la partie adverse qui a été rejeté avec : https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000007077769.
  9. 9 | On comprend aisément qu’il s’est fait quelques ennemis qui savent utiliser l’Internet à leur avantage.
  10. 10 | Voir par exemple dans l’historique des versions de Wikipédia au paragraphe « Familles issues en ligne féminine en ayant relevé le nom » : au chapitre 5 du sommaire https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Famille_du_Puy-Montbrun&oldid=148232086
    Tromper le lecteur de cette façon, ce que l’on montrera, a figuré des années dans cet article jusqu’à ce qu’un rédacteur moins irresponsable que les autres ait jugé bon de supprimer une information fausse qui nuit à Wikipédia.
  11. 11 | Un personnage du nom de de Rocher de Labaume a obtenu en toute légalité d’ajouter Dupuy-Montbrun à son nom après s’être vu refuser sa demande d’ajouter celui que portait sa mère - du Puy Montbrun Rochefort - un nom ainsi écrit dans des actes par erreur. Par erreur en effet, et c’est là la raison du refus du Sceau. Ce que démontre le dossier 883x8 des Archives Nationales à Pierrefitte-sur-Seine.
    Ce dossier fait savoir que ce personnage avait bien admis que sa demande n’avait aucune légitimité. Toutefois, disposant de puissants soutiens, il comptait bien sur une mesure de faveur.
    Ce faisant il avait la prétention qui confine au ridicule de vouloir relever, lui qui était d’une famille sans noblesse, le nom d’une famille féodale. Nous montrons tout cela. Il est vrai qu’à l’époque, c’était une façon habituelle d’agir utilisée par les faux nobles qui voulaient se faire croire nobles.
    C’était méconnaître la rigueur du Sceau. La demande a été refusée malgré tous les appuis dont disposait le requérant, notamment au Conseil d’État. Pour autant c’était sans compter sur sa remarquable filouterie. Devant ce refus il a fait une autre demande, subtile, choisissant d’ajouter cette fois le nom Dupuy-Montbrun ainsi écrit. Un choix, très malin et c’était fait pour. Ce choix facilite la fraude en permettant de transformer aisément Dupuy-Montbrun en du Puy-Montbrun. L’usurpation n’a pas tardé (note 12 qui suit).
  12. 12 | Un arrêt de la Cour de Cassation mentionne, un siècle après, la fraude en toutes lettres. (voir au deuxième paragraphe de l’arrêt accessible par la note 8).
    La Cour observe que ce personnage que le Sceau avait autorisé à s’appeler de Rocher de Labaume Dupuy-Montbrun « a néanmoins fait inscrire ses enfants sur les registres de l'état civil sous le nom de "de Rocher de la Baume du Puy-Montbrun", que ses descendants ont porté depuis lors ». C’était facile. Il était Maire.
    Le colonel du Puy-Montbrun, par encore deux autres procès postérieurs à l’arrêt, a fait rétablir l’écriture d’un nom falsifié sous la forme d’une publication judiciaire [voir Annexe 0C].
  13. 13 | Les pseudonymes Pierre01 (Généawiki) et Heurtelions ainsi que l’administrateur de pseudonyme B-Noa (Wikipédia) sont particulièrement cités. Nous montrons que ce dernier fait peu de cas des principes mêmes de Wikipédia et présentons l’incompétence, en ce qui nous concerne, manifestée dans les interventions des deux premiers.
    Cela dit, il faut écrire aussitôt qu’il y a beaucoup d’intervenants et d’administrateurs remarquables. Nous évoquerons notamment l’un des administrateurs de Wikipédia, le pseudonyme Racconish, pour le remercier.
  14. 14 | Les autres raisons d’intervenir sont données dans la postface, in fine.